Vous n'êtes pas une startup

Où l'on revient sur la définition d'une startup, et pourquoi tout n'est pas une startup, fort heureusement.

Si vous êtes à la tête d'une jeune entreprise en France, plus ou moins dans le domaine techno et / ou innovant, il est fort possible que vous vous donniez le titre de startup. Malheureusement, les pouvoirs publics, les media, et l'écosystème tech en général poussent à cela. Dans l'ambiance de retour de bâton actuel, j'entends de plus en plus souvent des phrases du type: "Nous ne faisons pas comme les autres startups." Parce que nous ne levons pas des sommes folles. Parce que nous avons une croissance raisonnable. Parce que nous n'avons pas de table de ping pong. Parce que nous avons un comportement éthique.

En fait, si vous ne faites pas comme les autres startup, c'est peut être que vous n'êtes pas une startup. Et c'est très bien ainsi.

La meilleure définition que je connaisse du terme startup reste celle de Steve Blank (dans cet article):

a startup is an organization formed to search for a repeatable and scalable business model.

(NB: Passez un peu de temps à creuser et à adopter cette grille de lecture. On devient beaucoup plus sain d'esprit, et on comprend beaucoup mieux ce qui se passe une fois qu'on l'a adopté...)

Cette définition pose le caractère profondément expérimental, faillible et temporaire (search for...), et le type d'entreprise que cela produit (repeatable and scalable).

C'est un type extrêmement précis, et réduit, d'entreprise.

Toutes les nouvelles entreprises innovantes ne sont pas dans un processus de découverte d'un modèle de création de valeur. Toutes les jeunes entreprises n'ont pas pour vocation de se dupliquer à l'international, ou d'atteindre la scalabilité, ou les deux. Toutes les entreprises qui cherchent de nouveaux modèles de création de valeur ne vont pas forcément être répétables. Ou scalables. Il est parfaitement légitime de vouloir développer une entreprise qui reste à dimension humaine, ou locale, ou ce que vous voulez. Ce n'est pas parce que vous levez des fonds que vous êtes une startup. Et inversement.

Heureusement que toutes les jeunes entreprises ne sont pas des startups. Ce serait invivable. Et heureusement qu'il existe des startups, avec des ambitions débordantes, des réussites étonnantes et des échecs retentissants.

Le monde est vaste, et il faut de tout.

Et vous n'avez sans doute pas besoin de croire que vous êtes une startup si vous ne l'êtes pas.