Veille de la semaine - N°4

Le récap de ma veille de la semaine

Une semaine avec pas mal de liens autour des startups, des liens sur pipenv, le feature flipping, les architectures événementielles. A ne pas rater: une réflexion sur la professionnalisation des métiers logiciels et la foire aux accompagnements pour les startups.

Dev

pipenv, solution moderne pour remplacer pip et virtualenv

pipenv est un nouvel outil pour gérer plus facilement les environnements virtuels et dépendances, un peu à la façon de npm. Présentation très bien faite par Sam et Max, comme toujours.

Feature branching vs Feature Flipping

Une démarche originale pour cette équipe de dev: remplacer toute la stratégie de branche dans le contrôle de version par des switchs de fonctionnalités. Même si je ne suis pas convaincu, la démarche est intéressante. Comme toujours, tout dépend du contexte.

Event-Driven Architecture

Un article bien écrit qui reprend de façon assez claire les quelques notions de bases des architectures orientées événements.

The fallacy of DRY

DRY (pour Don't Repeat Yourself) est probablement le principe de développement le mieux connu. Pour autant, c'est un principe piégeux si on n'y apporte pas quelques clauses complémentaires et, comme toujours, un peu de recul et de mesure dans la pratique. L'auteur expose plutôt bien les limitations et risques du principe — et les dites clauses complèmentaires. Bon, dommage pour le titre clickbait ...

Craft

Agile and the System of professions

Très intéressante exploration par Laurent Bossavit autour du thème de la professionnalisation des métiers du logiciel. C'est une thématique qui revient beaucoup ces derniers temps, notamment avec Robert Martin qui milite assez ouvertement pour une forme de corporation des développeurs.

Your app is an onion: Why software projects spiral out of control

Une variation bien foutue pour expliquer la complexité de la prédiction dans le domain du développement logiciel.

The problem with ‘roadmap first’ teams

Evacuons tout de suite le problème: les roadmap c'est bien, il en faut. La thèse de l'auteur est plutôt que la roadmap, en particulier dans des structures qui cherchent encore le bon modèle, la roadmap est un guide, qui évolue et qui ne doit pas faire perdre de vue la véritable priorité:

In a ‘user first team’, the next thing to work on would actually be determined by this question: ‘What can we do next to make the users most satisfied?’. Ariel Verber — The problem with roadmap first teams

Full-Stack Developers

Brad Frost nous livre une réflexion non dénuée d'intérêt sur la notion de développeur full-stack. Un sujet qui revient régulièrement, tout comme celui des titres des différents développeurs, et les bisbilles entre "frontenders" et "backenders" (voir par exemple ce thread sur Twitter).

Startups

Startup jungle: la foire aux accompagnements

Un retour d'expérience et un point de vue bienvenue sur les startups et surtout les structures d'"accompagnement". TL;DR: elles ne servent à rien, pour la plupart. Voilà, bonne lecture.

C’est un véritable symptôme, surtout chez les non-tech, de se dire “oh mon dieu sans la tech j’y arriverai jamais”, ce qui est complètement faux. In fine, le véritable problème de tout business, c’est la vente : vous ne réussirez pas si personne n’achète, point. Et, non, ce n’est pas en écrivant un business plan que vous vendrez mieux 🤔. Guillaume Odier, Startup Jungle: la foire aux accompagnements

Interview en toge - S01- EP02 - Damien MORIN - Save

Dans cette interview assez longue, Damien Morin raconte avec beaucoup de détails intéressants l'histoire de Save. Si vous ne connaissez pas Save, c'est une entreprise qui répare des téléphones, et qui a beaucoup fait parler depuis deux ans. D'abord pour avoir eu une croissance délirante sur l'année 2015, et une surprésence médiatique de son CEO Damien Morin. Ensuite pour avoir connu une procédure de sauvegarde à l'été 2016. Cela avait donné lieu à un déferlement de critiques et d'articles truffés de bêtises, à la hauteur du buzz absurde autour de Damien Morin quand tout allait bien.

Marcel de Publicis, ou le chant du cygne d’une industrie

Quand Publicis essaye d'aborder sa propre "transformation digitale", ça fait peur …